Vaccination : priorité aux Chirurgiens-Dentistes de plus de 50 ans et/ou porteurs de comorbidité

Bonne nouvelle. Dans le cadre de l’accélération de la campagne de vaccination arrêtée au plan national, le ministère de la Solidarité et de la Santé a autorisé la première injection du vaccin Covid aux Chirurgiens-Dentistes âgés de plus de 50 ans et/ou porteurs d’un facteur de risque les exposant à une forme grave de Covid-19.

Les Chirurgiens-Dentistes d’Auvergne-Rhône-Alpes, comme les autres professionnels de santé âgés de plus de 50 ans et/ou à risques (1), peuvent donc se prémunir de la Covid-19.

Pour connaître les sites de vaccination les plus proches de votre cabinet, nous vous invitons à vous rendre sur le site de l’URPS CD-ARA, rubrique « actualité Covid ». Un lien direct actualisé vous mènera vers les centres de vaccination par département avec leur adresse les plus proches de vous.

Si vous remplissez les critères d’éligibilité, nous vous conseillons de prendre rendez-vous en donnant votre nom et votre date de naissance. Pensez, lorsque vous viendrez vous faire vacciner, à vous munir de votre carte vitale. Il vous sera aussi demandé votre carte d’identité, votre carte professionnelle et votre carte de mutuelle.

Par ailleurs, il est souhaitable de venir avec une ordonnance afin d’éviter la consultation pré-vaccinale et de certifier que vous n’avez pas contracter la Covid-19 au cours des trois derniers mois.

D’autres centres de vaccination viendront prochainement compléter ce dispositif mis en place par l’Agence Régionale de Santé. Leurs implantations et leur nombre sera variable en fonction des départements et de leur densité de population.

A Lyon, une action inter URPS (Médecins Libéraux, Infirmiers Libéraux et Chirurgiens-Dentistes) a notamment permis d’ouvrir un centre de vaccination dédié aux soignants sur le site du palais des Sports de Gerland.

(1) Obésité (IMC >30), BPCO et insuffisance respiratoire, hypertension artérielle compliquée, insuffisance cardiaque, diabète (de type 1 et de type 2), insuffisance rénale chronique, cancers et maladies hématologiques malignes actifs et de moins de 3 ans, transplantation d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques.

Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *