Vaccination Covid : tous les Chirurgiens-Dentistes d’ARA désormais éligibles !

Bonne nouvelle. Dans le cadre de l’accélération de la campagne de vaccination nationale, le ministère de la Solidarité et de la Santé a autorisé la première injection du vaccin Covid pour tous les Chirurgiens-Dentistes. Dans chaque département, des centres de vaccination sont là pour vous protéger, ainsi que votre personnel et votre patientèle.

Après une nette baisse de régime fin janvier, la campagne de vaccination Covid semble retrouver sa vitesse de croisière. Une bonne nouvelle pour tous les chirurgiens-dentistes d’Auvergne-Rhône-Alpes, particulièrement exposés dans l’exercice de leur profession si l’on en juge par les résultats sans ambiguïté de notre récente enquête épidémiologique (lire par ailleurs).

Pour rappel, au début de la campagne de vaccination, les injections des vaccins Moderna et Pfizer étaient réservées aux professionnels de santé âgés de plus de 50 ans et/ou porteurs d’un facteur de risque les exposant à une forme grave de Covid-19. Depuis quelques jours et l’homologation du vaccin Astra Zeneca, cette vaccination est aussi ouverte à tous les chirurgiens-dentistes de moins de 65 ans.

Certes, ce vaccin britannique suscite certaines interrogations quant à son degré d’efficacité, notamment chez les plus de 65 ans. Malgré tout, il constitue un nouveau rempart contre la maladie dans un contexte de vigilance extrême.

Concrètement, pour pratiquer les première injections, de nouveaux créneaux de vaccination vont être ouverts dans les centres de vaccination de toute la région Auvergne-Rhône-Alpes. Dans le Rhône, par exemple, les Hospices Civils de Lyon vous attendent dans les 4 centres situés au sein des groupements hospitaliers des HCL (Hôpital Edouard-Herriot, Hôpital de la Croix-Rousse, Hôpital Pierre Wertheimer, Hôpital Lyon Sud), mais aussi le centre de vaccination du Palais des Sports de Gerland.

Des créneaux supplémentaires seront ouverts progressivement avant la fin du mois. Au-delà de cette temporalité, le Ministère annonce la mise à disposition de ce vaccin dans les circuits pharmaceutiques d’officine, dans des quantités demeurant à déterminer.

L’ensemble des informations concernant ces rendez-vous dans le Rhône sont disponibles sur la page dédiée du site internet des HCL : https://www.chu-lyon.fr/fr/vaccination-covid-19.

Dans les autres départements d’Auvergne-Rhône-Alpes, les centres de vaccination en activité vont aussi ouvrir d’autres créneaux pour les professionnels de santé. Pour connaître les sites de vaccination les plus proches de votre cabinet, nous vous invitons à vous rendre sur le site de l’URPS CD-ARA, rubrique « actualité Covid ». Un lien direct actualisé vous mènera vers les centres de vaccination par département.

Pour rappel, la validation d’un rendez-vous de primo-injection donne lieu à la réservation immédiate d’un rendez-vous de rappel vaccinal, dans un délai de 9 semaines après le premier vaccin, conformément aux recommandations de la Haute Autorité de Santé.

Nous conseillons de prendre rapidement rendez-vous en donnant votre nom et votre date de naissance. Pensez, lorsque vous viendrez vous faire vacciner, à vous munir de votre carte vitale. Il vous sera aussi demandé votre carte d’identité, votre carte professionnelle et votre carte de mutuelle.

Par ailleurs, il est souhaitable de venir avec une ordonnance afin d’éviter la consultation pré-vaccinale et de certifier que vous n’avez pas contracter la Covid-19 au cours des trois derniers mois…

D’autres centres de vaccination viendront prochainement compléter ce dispositif mis en place par l’Agence Régionale de Santé. Leurs implantations et leur nombre sera variable en fonction des départements et de leur densité de population.

A SAVOIR

Depuis le début de la campagne de vaccination, quelques remontées des centres de vaccination et des établissements hospitaliers font état de réactions parfois fortes mais généralement courtes et réversibles à la suite des injections. Ces effets secondaires d’intensité variable (fièvre, maux de tête, frissons, courbatures…), semblables à un syndrome grippal, toucheraient essentiellement les professionnels de santé assez jeunes (entre 30 et 40 ans). Aucune étude nationale fiable n’ayant été diligentée à ce jour, il nous apparaît important d’avoir de la visibilité sur d’éventuelles réactions post-vaccinales concernant non seulement l’ensemble des Chirurgiens-Dentistes de notre région, mais également notre personnel et nos patients.

Pour ce faire nous vous encourageons à déclarer officiellement ces effets secondaires, trois moyens sont mis à votre disposition :

■ En prenant contact directement par mail ou par téléphone avec le Centre régional de pharmacovigilance dont vous dépendez (liste disponible sur ce lien) ;

■ Depuis votre téléservice « Vaccin COVID », qui vous redirige sur le portail de signalement. Certains champs du formulaire de signalement sont déjà préremplis avec les informations du patient et du vaccin ;

■ Sur le portail de signalement. Une page vous est dédiée, celle destinée aux “professionnels de santé” sous la rubrique Pharmacovigilance (dont vaccin contre la Covid-19). Vous serez guidé(e) étape par étape pour compléter le formulaire.

Afin d’obtenir toutes les précisions sur cette démarche de pharmacovigilance, vous trouver sur le lien suivant un document utile réalisé par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de Santé (ANSM) :

> Télécharger la notice de l’ANSM

Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *