Prévention

  • Mois sans tabac : 

Le dispositif mois sans tabac – Juin 2019 – ARS ARA

En France, plus de 13 millions de personnes fument quotidiennement, et près de 60% des fumeurs actuels déclarent souhaiter arrêter de fumer.

Le tabac est une source majeure de cancers, de maladies cardiovasculaires et d’insuffisance respiratoire et demeure la première cause de mortalité évitable en France avec 73 000 décès attribuables au tabac chaque année.

La prévalence de fumeurs quotidiens chez les 18-75 ans est passée de 29,4% en 2016 à 26,9% en 2017, ce qui représente un million de fumeurs quotidiens de moins en l’espace d’un an. 

Après plusieurs décennies de diminution, une hausse entre 2005 et 2010 et une relative stabilité depuis, c’est la première fois qu’une telle baisse du tabagisme est observée depuis une dizaine d’années. Ces premiers résultats encourageants incitent à poursuivre les actions menées.

Le nouveau Programme National de Lutte contre le tabagisme (PNLT) 2018-2022 est la suite et l’amplification du Programme national de réduction du tabagisme 2014-2019. Il prévoit que d’ici 2032, les enfants nés depuis 2014 deviennent la première génération d’adultes non-fumeurs.  « Mois Sans Tabac » est inscrit dans l’axe 2 du PNLT

« Encourager et accompagner les fumeurs pour aller vers le sevrage », dont l’action 11 prévoit la poursuite et l’amplification de cette opération.

Le Programme régional de lutte contre le tabac Auvergne-Rhône-Alpes (PRLT), élaboré par l’ARS Auvergne Rhône-Alpes en lien avec les partenaires régionaux de la lutte contre le tabac, constitue la feuille de route régionale pour les quatre prochaines années en matière d’actions de lutte contre le tabac. 

“MoisSansTabac” s’inspire d’un dispositif anglais appelé « Stoptober », de « stop in october » mois de l’arrêt mis en œuvre en Grande Bretagne, chaque année, depuis 2012 et repris par de nombreux pays (Nouvelle Zélande, Australie…). Il s’agit d’un défi collectif national qui consiste à inciter, « recruter » et accompagner tous les fumeurs dans une démarche d’arrêt du tabac sur une durée de 1 mois et qui se fait donc, pour tous les intéressés, dans la même temporalité.

A l’issue de ces 30 jours – qui correspondent à la période après laquelle les signes les plus désagréables de sevrage sont considérablement réduits -, les chances d’arrêter de fumer de manière permanente sont 5 fois supérieures à ce qu’elles étaient au début de la tentative. Par son ampleur et sa visibilité, l’opération “MoisSansTabac” a pour objectif d’augmenter le nombre d’arrêts du tabac avec un effet d’émulation. Cette « campagne évènement arrêt du tabac » sera mise en œuvre, en France, pour la quatrième année consécutive, en novembre 2019.

Source : Agence Régionale de Santé, Auvergne-Rhône-Alpes

Site Web : https://mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr/

Au cours de l’année 2019, notre URPS a envoyé des kits préventifs contre le tabac aux Chirurgiens-Dentistes, afin que ces derniers les placent dans leurs cabinets.

 

 

  • Cancer de la bouche : 

    lien fiche mémo

Afin de sensibiliser les praticiens aux symptômes, l’URPS CD ARA vous met une disposition une fiche mémo à télécharger.