Déserts dentaires : mobilisez-vous et devenez maître de stage !

Vous exercez dans un territoire en souffrance ? Accueillir un étudiant en dentaire est le meilleur moyen de changer l’image de l’exercice en zone rurale et de le convaincre de s’y installer. D’autant plus s’il bénéficie des avantages fiscaux alloués dans les zones sous-dotées, comme c’est le cas en Haute-Loire et notamment dans le secteur du Puy-en-Velay.

« Il y a de véritables urgences dans des villes comme le Puy-en-Velay ou Saint-Paul-de-Chalançon, et plus généralement dans différentes communes de la Haute-Loire. » L’alerte ne date pas d’hier. Formulée il y a un an par le Dr Éric Lenfant, elle montre à quel point le sujet préoccupe votre URPS. Qui a parfois le sentiment de prêcher… dans le désert dentaire.

Alors que le nombre de chirurgiens-dentistes en France augmente (+4,6% entre 2012 et 2021, soit 42 031 praticiens à l’heure actuelle), les inégalités territoriales continuent pourtant de s’accroitre. Dans les zones sous-dotées, nombreuses en Haute-Loire, l’âge moyen de nos confrères dépasse ainsi les 55 ans et les départs en retraite ont de plus en plus de mal à être comblés par de nouvelles installations.

Renforcer l’attractivité de nos territoires

L’URPS CS ARA initie ou soutient de nombreuses actions en faveur du maintien d’une présence dentaire dans les territoires les plus touchés (régulation dentaire, téléconsultations, numéro unique pour les urgences…). Mais ces pansements nécessaires au confort de nos patients ne doivent pas nous éloigner de la recherche de véritables remèdes à la pénurie grandissante de chirurgiens-dentistes.

La nouvelle faculté d’odontologie de Grenoble (Isère) augmentera d’ici 2026 le nombre de praticiens formés dans la région (et susceptibles d’y rester). En attendant, il nous faut activer d’autres leviers, à commencer par celui de l’attractivité de nos territoires en détresse. Et qui, mieux que ceux qui y exercent déjà, sont bien placés pour en décrire tous les atouts ?

En devenant maître de stage, vous mettez ainsi en valeur auprès des futurs praticiens tous les avantages d’un exercice libéral en zone rurale, de la qualité de vie à l’assurance d’une activité variée. L’objectif ? Leur donner envie de s’y installer au terme de leur formation, à travers une vision juste et concrète, dénuée des idées reçues qui collent aux zones sous-dotées.

Des aides incitatives

Il est aussi important, dans ce contexte, de faire valoir les nombreuses exonérations fiscales et sociales accordées en cas d’installation en ZRR (zone de revitalisation rurale), comme c’est le cas sur le territoire du Puy-en-Velay : impôt sur le revenu ou sur les sociétés, contribution économique territoriale, taxe foncière ou d’habitation, cotisations patronales d’assurances sociales et d’allocations familiales…

Ce rôle d’ambassadeur est essentiel pour le maintien d’une activité territoriale. D’abord parce qu’il contribue à un effort collectif en faveur de l’accès aux soins, mais aussi parce qu’il nous permet d’anticiper nos besoins futurs, à travers la formation d’un éventuel associé et/ou repreneur.

Pour en savoir plus : contact : contact@urps-cd-ara.fr / Tél : 04 73 14 62 27

Retrouvez ici la liste des communes et zones éligibles aux aides financières.

Haute-Loire : des besoins très urgents
Face à la pénurie de praticiens, le Conseil de l’Ordre des Chirurgiens-Dentistes de la Haute-Loire, la Communauté d’Agglomération du Puy-en-Velay et l’URPS CD ARA lancent un appel à l’installation dans les communes suivantes : Vorey, Allègre, Blavozy, La Chaise-Dieu, Costaros, Saint-Maurice-de-Lignon, Saint-Pal-de-Chalençon, Saint-Pal-de-Mons et Langeac.

Contacts :
– Conseil de l’Ordre 43 : Véronique Ozarak – haute-loire@oncd.org – Tél 04 71 05 99 00
– Agglo Le Puy-en-Velay : Maud Gagne (chargée de mission « accueil des professionnels de santé ») – sante.velay@gmail.com – Tél : 04 71 57 67 90 – 06 68 50 11 70
– URPS CD ARA :  contact@urps-cd-ara.fr – Tél : 04 27 89 57 85 ou 04 73 14 62 27

News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *